rachat de crédit immobilier

Généralement, la personne qui souscrit un crédit immobilier le fait parce qu'elle a trouvé un immeuble qui répond à la fois à ses besoins, à ses attentes et à ses possibilités financières. Le coût du crédit n'a qu'une importance secondaire. Toutefois, au fil du temps, les montants à rembourser peuvent devenir une préoccupation importante qui pousse le propriétaire à envisager le rachat de son crédit immobilier.

Il existe plusieurs cas motivant le désir de racheter son crédit immobilier. - Les taux d’intérêts proposés sur le marché sont en baisse et le prêt souscrit est à taux fixe. Cela signifie que malgré la baisse, les remboursements pour le prêt déjà souscrit resteront inchangés ce qui n'aurait pas été le cas avec un prêt à taux variable. Si la baisse du taux est significative, il est conseillé de racheter le crédit immobilier existant d'autant plus que le terme du prêt est encore long. Le rachat de crédit est suivi par l'ouverture d'un nouveau dossier en vue d'accéder à un prêt au taux plus bas se traduisant par des remboursements mensuels moins élevés surtout s'il est prévu de repartir pour un délai de remboursement plus long.

- Le rachat du crédit immobilier peut aussi être envisagé lorsque le propriétaire de l'immeuble a besoin de liquidités importantes pour des travaux d'aménagement ou de rénovation par exemple. Le solde du crédit immobilier est alors apuré par un nouvel emprunt dont le montant inclut les nouveaux besoins de l'emprunteur. Dans ce cas, l'immeuble sert à nouveau de garantie pour le nouveau crédit dont le remboursement peut s'étaler sur une période plus longue.

- Racheter un crédit immobilier peut enfin, aussi, être envisagé pour assainir une situation financière déséquilibrée. Cette situation difficile à gérer est généralement due au rajout d'autres prêts, le plus souvent des prêts à la consommation, dont l'ensemble des remboursements mensuels est trop lourd à honorer. Racheter un crédit immobilier permet ainsi de souscrire un nouvel emprunt regroupant tous les crédits existants de manière à ne plus avoir qu'un seul remboursement mensuel à payer. L'immeuble sert de garantie pour le nouvel emprunt.

Il est important de savoir que le rachat d'un crédit immobilier engendre certains frais. Une partie de l'argent va à l'organisme prêteur qui perd des bénéfices à cause du remboursement anticipé et une certaine somme est prévue pour couvrir les frais de mainlevée et ceux pour la nouvelle hypothèque de l'immeuble.